Assurance trottinette électrique : est-ce obligatoire ?

Assurance trottinette électrique

Les français ont fait évoluer leurs habitudes de mobilité urbaine, ils favorisent davantage les deux roues, notamment les trottinettes électriques. La trottinette s’impose en France au détriment des voitures. On assiste à un emballement croissant des utilisateurs pour cet engin de déplacement personnel motorisé à tel point qu’il représente un véritable enjeu pour les magasins de cycles. 

Beaucoup d’utilisateurs ignorent que son utilisation demande une assurance. Depuis 2019, Une nouvelle réglementation a ainsi été mise en place dans le code de la route pour encadrer leur usage. 

Est-il obligatoire d’assurer sa trottinette électrique ?

Faut-il assurer une trottinette électrique ? Une petite imprudence peut provoquer un grave accident sur la route. C’est pour cela qu’il est nécessaire de souscrire une assurance. En fait, la vente des trottinettes électriques évolue ces derniers temps. Plusieurs personnes utilisent ces engins pour se déplacer. En général, tous les véhicules motorisés doivent être assurés.

Les trottinettes électriques font partie d’un appareil de transport personnel motorisé (EDP). Elles sont classées « NVEI » (Nouveau Véhicule électrique personnel). Ainsi, la Fonction publique et la Loi sur les assurances la placent dans la même catégorie qu’une moto ou une voiture.

La réglementation routière traite les trottinettes électriques comme des véhicules à moteur terrestres (VTAM). La loi prévoit une assurance responsabilité civile minimale pour couvrir les dégâts que vous pourriez imposer incidemment à un tiers en conduisant une trottinette, quel qu’en soit le type.

Même si beaucoup de personnes ne le savent pas, l’assurance pour une trottinette électrique est obligatoire. Le vendeur doit aviser ses clients qu’une

assurance est obligatoire pour les achats d’une trottinette électrique. Le vendeur peut assurer ses clients ou les clients associées à sa propre assurance. Pour d’autres informations, visitez serenitrip.fr.

Quelles assurances pour les trottinettes électriques ?

En cas d’accident avec une autre personne, vous devez avoir au moins une assurance responsabilité civile. En réalité, ce type d’assurance liée à l’assurance habitation ne marche pas pour ces engins. L’assurance accident personnelle est vraiment utile pour votre protection en cas de blessure. Veuillez noter que le coût moyen d’une assurance responsabilité civile NVEI est de 3 à 8 EUR par mois.

Des sanctions pénales sévères s’appliquent aux propriétaires d’une trottinette non assurée. Les utilisateurs doivent également être âgés d’au moins 12 ans et doivent rouler seuls. La loi n’exige qu’une seule personne sur la machine.

Les trottinettes à assistance électriques peuvent être assurées via un contrat d’assurance habitation pour certaines compagnies d’assurances. Cette assurance peut prévenir les accidentels aux tiers, comme les piétons ou les vélos. En fait, les utilisateurs ne versent pas de surplus de cotisations. Certains assureurs couvrent aussi le vol si l’engin se trouve dans une habitation protégée.

Pour les trottinettes électriques classiques, on peut avoir une assurance. Elle fait partie d’une trottinette électrique avec une assurance obligatoire ou pas.

Quand elle dépasse la vitesse de 25 km/h, l’engin requiert une souscription d’assurance complémentaire. Il y a aussi les trottinettes électriques rapides. Son propriétaire doit souscrire une assurance trottinette électrique obligatoire.

Les différents types des trottinettes électriques

La catégorie des équipements de transport personnel motorisés (EDPM) comporte deux types de trottinettes. Citons-les : la trottinette à assistance électrique et la trottinette électrique classique. À part de ces deux trottinettes, il existe aussi une trottinette électrique rapide. Chaque type d’engins peut avoir un contrat d’assurance trottinette électrique obligatoire ou pas.

Cela varie en fonction de la vitesse pratiquée. Au-delà de 25 km/h, la souscription à une assurance trottinette électrique est obligatoire.

· Les trottinettes à assistance électrique

Ces trottinettes ont besoin des empressements réguliers du pied pour démarrer. Il s’agit d’une trottinette sans accélérateur. Quand la vitesse surpasse les 25 km/h, le moteur du véhicule s’arrête automatiquement.

· Les trottinettes électriques classiques

Les trottinettes électriques classiques fonctionnent avec une batterie. Si la batterie est complètement chargée, l’utilisateur ne fait pas d’effort pour avancer. Sa vitesse ne doit pas dépasser les 25 km/h. Cela nécessite un contrat d’assurance spécifique.

· Les cyclomoteurs

Les trottinettes électriques rapides entrent dans la catégorie des cyclomoteurs. Les cyclomoteurs doivent être homologués et immatriculés. Ce type de trottinette roule de manière totalement autonome si la batterie est pleine. Elle peut atteindre la vitesse de 45 km/h. Lorsqu’on conduit une trottinette électrique rapide, il faut porter du casque et avoir un permis AM.

Quelles garanties pour les trottinettes électriques ?

La loi impose une assurance responsabilité civile au minimum, afin de couvrir les dommages que vous pourriez causer accidentellement à des tiers lorsque vous roulez en trottinette, La garantie responsabilité civile est la seule assurance obligatoire trottinette. Cette assurance n’est pas suffisante pour vous couvrir.

Toutefois, pour compléter l’assurance responsabilité civile obligatoire, des garanties supplémentaires sont vivement recommandées pour assurer sa trottinette électrique. Il y a la garantie individuelle accident (la garantie personnelle accident) et la garantie contre les dommages matériels.

· La garantie individuelle accident, permet de couvrir les dommages corporels que le conducteur pourrait lui-même subir en cas d’accident. Les frais médicaux non remboursés, les pertes de salaire en cas d’incapacité physique ou encore les frais d’aménagement du domicile en cas de grave accident sont ainsi pris en charge. Cette garantie peut être comprise avec la responsabilité civile chez certains assureurs, ou souscrite en option.

· Pour la garantie contre les dommages matériels, l’assurance trottinette électrique peut prendre en charge les frais en cas de vol de la trottinette ou de dommages causés à la trottinette lors d’une collision avec un tiers.T

D’ailleurs, vous devez respecter les règlements concernant les EDPM pour être bien assuré. Dans ce cas ; il faut porter un équipement rétro-réfléchissant et un gilet visible la nuit. De plus, la trottinette doit avoir des feux de position à l’avant et à l’arrière, des freins, un avertisseur sonore.

Acheter des accessoires et des pièces détachées pour trottinettes électriques
Trottinette électrique : Que dit la réglementation en vigueur sur l’usage de cet appareil ?