Quel type de peinture routière choisir ?

peinture routière

Le marquage au sol a pour but d’améliorer la sécurité, l’efficacité et la conformité des voies, des stationnements ou des accès pour les personnes handicapées. Il existe de nombreuses solutions de marquage et méthodes d’application adaptées à tous les types de sols. L’application au sol permet de réduire le nombre d’accidents et d’informer les usagers et conducteurs des obligations et interdictions.

Le marquage au sol, c’est quoi ?

Le marquage au sol fait référence au processus de représentation de la grille d’un sol sur sa surface. L’information sur les limites de la chaussée est essentielle pour une conduite sécuritaire. Des formes comme des bandes, des flèches et des carrés sont utilisées pour délimiter une voie de circulation. Une autre application courante des marquages ​​au sol concerne les dispositions de stationnement liées aux PMR. De loin, le marquage rend l’objet visible et identifiable.

Diverses applications de matériaux et de techniques de marquage au sol existent pour s’adapter à toutes les circonstances. Il s’agit notamment des marquages ​​au sol à long terme qui restent au sol, des marquages ​​routiers temporaires et des marquages ​​routiers permanents sur les routes. D’autres applications sont le marquage de sols sur béton, bitume ou herbe. Et le marquage des routes à l’extérieur et à l’intérieur.

Les marquages ​​peuvent être appliqués avec de la peinture colorée ou blanche. Ils peuvent être conditionnés en seau ou en bombe aérosol. Les marquages ​​peuvent être chauds ou froids selon la méthode de traitement utilisée. Ils peuvent être préassemblés et prêts à l’emploi sur le terrain pour une circulation rapide. Sur virages.com, vous pouvez trouver plusieurs types de peinture routière.

Les différents formats de peinture routière

Lorsque vous choisissez une peinture routière pour un projet, tenez compte de son temps de séchage, de sa résistance à l’huile et de sa tenue. Envisagez également des alternatives telles que les peintures à joint ou en aérosol, elles sont utiles lors de l’examen du revêtement de sol d’un projet. Comme pour tous les projets, un substrat poreux pour le marquage routier doit être considéré. En fonction de la peinture choisie, le nettoyage requis dicte la quantité de saleté et de poussière présente. Les preuves empiriques appuient la nécessité de prendre en considération le choix de la peinture.

Diverses peintures en aérosol sont utilisées pour couvrir les zones difficiles d’accès ou créer des lignes rapidement. Ceux-ci sèchent en 30 à 60 minutes pour le toucher et 1 heure à 24 heures pour la circulation. Cette peinture repose sur des marqueurs de ligne pour un marquage clair sur toute la surface. Sa fiabilité à long terme en fait une option très pratique. Elle utilise des solvants, des résines ou des époxydes pour une fidélité garantie et une permanence à toute épreuve.

Les peintures à joint sont idéales pour couvrir de grandes surfaces et sont particulièrement adaptées aux panneaux de signalisation. Ils viennent dans de multiples configurations et formules.

L’utilisation d’une peinture à froid nécessite une spatule pour appliquer le produit. Elle a un temps de séchage court de 15 minutes et est idéal pour marquer le trafic urbain intense. Elle permet une bonne traction lors du roulement sur des sols en béton humides. Elles ont également un temps de séchage court de 60 minutes. Enfin, les peintures antidérapantes ont un pouvoir couvrant élevé et conviennent à tout type de sol.

Une peinture monocomposant convient aux zones à faible trafic. Elle s’applique au rouleau ou à la machine Airless et possède un temps de séchage de 24 heures.

Les peintures routières à base de solvant sont disponibles sous des formes blanches ou colorées. Ils sèchent en 15 minutes. Cette peinture peut être appliquée au rouleau ou à la machine airless.

Tracer des lignes au pinceau est possible avec la peinture Epoxyline bi-composant et la résine époxy. Cette peinture a un temps de séchage de 48 heures et peut être appliquée au rouleau. Une autre suggestion consiste à utiliser de la peinture de sol époxy dans les zones à fort trafic.

Comment choisir la peinture idéale pour une route ?

Il existe de nombreux types de sols différents qui doivent être pris en compte lors du choix d’une peinture routière. Ceux-ci incluent le ciment, le béton et le bitume. La clé lors du choix d’une peinture pour un type de sol spécifique est de connaître le matériau qui compose la surface. En effet, la peinture aura moins de succès si elle n’est pas collée sur un sol en béton, ciment ou bitume. Il est important d’utiliser des peintures époxy, polyuréthane ou antidérapantes pour l’extérieur de la structure. Il est recommandé de faire appel à un professionnel du marquage au sol.

Que devez-vous faire pour appliquer votre marquage routier ?

La peinture routière peut suivre la conception de n’importe quelle surface lorsqu’elle est appliquée sous forme liquide. Par exemple, un sol fraîchement endommagé doit d’abord être réparé. Il est important d’éliminer toutes les imperfections de la chaussée telles que les fissures ou les trous. Cela éliminera la réflexion de la lumière se produisant dans les zones environnantes. Pour les sols intérieurs et extérieurs lisses en béton ou en ciment, un mortier standard est suggéré. Un ciment spécial à froid est bon pour l’entretien des sols en ciment intérieurs et extérieurs. Il est également utilisé pour l’entretien des routes, des parkings, des trottoirs et d’autres espaces publics.

Après avoir nettoyé le sol, il est conseillé de le peindre. Assurez-vous d’enlever la saleté, la poussière, l’huile et la graisse du sol. Un sol propre et sans graisse permet à une peinture de durer plus longtemps. Si un sol est particulièrement humide, il est recommandé d’appliquer un apprêt.

Pour assurer une forte adhérence de la peinture au sol, un sol étanche est nécessaire. Il est facile d’empêcher l’eau de traverser le sol en trempant le sol dans l’eau. Une fois que l’eau pénètre dans le sol, elle ne répond plus aux critères d’étanchéité. Les apprêts sont nécessaires pour les sols poreux. Il est logique d’utiliser un apprêt pour sol lisse si la peinture finie reste durable.

Le mobilier urbain : essentiel pour repenser vos espaces publics et collectifs
Parking à Roissy : comment trouver la meilleure place au meilleur prix ?