Skateboard : un moyen “old school” qui est toujours tendance

Skateboard

Le skateboard est un sport très étonnant et ce n’est pas qu’une simple planche et quatre roues. Le skateboard peut être un moyen d’expression, pas un simple moyen de transport. Durant plusieurs années, ce sport a su se réinventer à chaque nouvelle génération. Et parviens jusqu’à nous sans perdre son originalité et le fait qu’il est un moyen de déplacement récréatif et artistique. Vous êtes un amateur du skate, si oui ! C’est le bon moment pour vous d’apprendre son histoire !

 

Histoire du skateboard

 Le premier skateboard est apparu dans les rues des États-Unis dans les années 30. Au début, elle ressemble un peu à une trottinette, qui possède un guidon sur un manche pour le faire tourner. Et puis, le « roll-surf » est apparu en Californie dans les années 50, une idée brillante venant des surfeurs en soif de sensations fortes et qui voulaient retrouver des rythmes semblables au surf.

En 1973, avec l’arrivée des roues en plastique (uréthane) qui absorbe efficacement les chocs et offre plus de vitesse et stabilité, le skateboard a connu sa première révolution. En effet, l’un des plus grands tournants qu’a connus le skateboard se passait pendant la sécheresse de 1976 en Californie. À cause du manque d’eau les piscines des maisons luxueuses étaient vidées et les skateurs ont trouvé que c’est un formidable terrain pour s’amuser avec leur planche. Le sport à exploser à la suite de cette découverte et devenu très célèbre chez les jeunes. Et puis, le premier trick est apparu, le « ollie » où l’on soulève la planche du sol avec les pieds sans tremplin. Beaucoup, d’autres figures impressionnantes et plus folles sont arrivées et le skateboard est devenu un phénomène mondial.    

Lors de la seconde vague du skate dans les années 80-90, ce sport est passé de la glisse urbaine à un sport international et récemment fait son entrée dans les Jeux olympiques. Le skateboard est une activité moderne, autogérée et qui ne cesse de se renouveler. Il influence même la culture et de nombreux domaines tels que la mode, les jeux vidéo, le cinéma, la musique et l’art. C’est également une activité qui évoque une sensation de liberté, pas étonnant qu’il séduise principalement les jeunes. Si vous souhaitez acheter un skateboard visitez le site hotmer.com, ce site est spécialisé dans la personnalisation de planche.

Les disciplines du skateboard

Le skateboard dispose de nombreux dérivés et disciplines. Le plus vieux d’entre elles est sans doute le « Slalom », apparu dans les années 60. La discipline est très simple, il faut se déplacer entre des cônes ou plots ranger par terre et aller le plus vite possible.

 Le « Freestyle » quant à lui est la discipline la plus connue dans le monde du skate. Elle regroupe à la fois le « street » et le « skatepark ». Cette discipline se joue sur une mégarampe de quatre mètres qui se termine verticalement. Très dangereux certes, mais vous serez impressionné de voir les figures folles en plein vol, qu’effectue les skateurs. Tony Hawk est surement le skateur le plus connu dans ce domaine et l’ambassadeur qui continuent de préserver cette discipline un peu délaissée par les skateurs.  

Ensuite, il y a le « longboard downhill », qui est une descente extrême en planche. Il s’agit de descendre sur des routes à fortes inclinaisons à plus de 100 km/h, avec des virages serrés et des voitures qui circulent à contresens. Certainement la plus riche en adrénaline de toutes les disciplines du skateboard. Heureusement que les planches utilisées sur ce sport extrême sont bien adaptées et les pratiquants sont des skateurs professionnels et très expérimentés. Ils utilisent aussi des protections maximales, un casque intégral et les roues et les planches sont beaucoup plus épaisses.

Plusieurs disciplines ont vu également le jour récemment tel que le « Caver ». C’est une pratique un peu spéciale souvent associée au surf puisqu’on y retrouve les mêmes figure. Il y a aussi le « Dancing » qui consiste à faire des mouvements tout en restant sur la planche. Le skateur réalise une « danse » sur sa planche en faisant des tours sur elle-même. Il peut aussi effectuer une « sidewalking », qui est une pratique artistique qui consiste à se mettre en équilibre et rouler sur une seule roue.

Les matériels et structures

Le skateboard peut se pratiquer dans la rue ou sur n’importe quel sol plat. Mais des structures adaptées sont maintenant disponibles pour ce sport. Le fameux skatepark est le terrain idéal, destiné à accueillir les rouleurs grâce à des constructions parfaitement adaptées pour ce genre d’activité.

En effet, dans un skatepark, on y trouve tout un tas de structure artificielle comme un fun box, un mur, rampe, bosses, rail, plan incliné, etc.

Règles de sécurité en skateboard

Comme tous les autres sports, il est important de ne pas négliger l’utilisation des protections pendant la pratique du skateboard. Il faut à tout prix protéger les articulations telles que les poignets et les chevilles en utilisant des genouillères, coudières, protège-poignets et biens sur un casque.

Il faut également être vigilant quand vous êtes dans les skateparks : attention aux autres skateurs autour de vous et attendez toujours que les autres terminent sa figure avant de vous lancer.  

Comment la rue inspire au quotidien le monde de la mode ?
Top 5 des pièces vestimentaires street et chic